Pendentif tibétain : Tout ce qu’il faut savoir

pendentif tibétain

Le pendentif tibétain est un bijou décoratif traditionnel que l’on trouve couramment au Népal. L’expertise des Népalais en joaillerie est très bonne, presque unique.

Ces pendentifs sont décorés avec des signes de bon augure – nœuds sans fin, verseau, Dorje vajra, Karachakra, ou décorés de divinités bouddhistes, telles que Tara, Bouddha, Manjushri, Chenrezi ou tout autre maître bouddhiste.

Le vajra, est un mot sanskrit, ce qui signifie « diamant» et « éclair». C’est un symbole et une étiquette importants dans l’hindouisme, en particulier la tradition bouddhiste.

Pendentif tibétain: Matériaux utilisés

Tous les matériaux sont utilisés pour fabriquer ces pendentifs tibétains. Bien sûr, certains peuvent être en argent, en os, en coquillages, en cuivre ou en laiton. Comme d’autres bijoux tibétains, la plupart évoquent des symboles de bon augure du bouddhisme tibétain.

En plus, les pendentifs tibétains ont généralement des significations liées au bouddhisme tibétain.

Les pendentifs populaires fabriqués par les Tibétains ou les Népalais sont généralement en métal. La plupart d’entre eux sont fabriqués à la main et incrustés de pierres naturelles ou exquises.

Il existe également des objets raffinés en métaux précieux, comme l’argent ou l’or, mais les Népalais ne sont pas vraiment doués pour ce genre de produits, généralement fabriqués par des Indiens en exil au Népal.

Origine de ces bijoux

Contrairement à ce qu’en pense, la plupart des bijoux et pendentifs tibétains sont fabriqués au Népal, et non au Tibet, car il n’est plus possible de faire du commerce avec le Tibet.

Souvent, ces bijoux sont fabriqués par des Tibétaines qui ont fui au Népal pour y construire une vie meilleure.

Couramment, les pierres utilisées pour fabriquer les pendentifs traditionnels tibétains sont le lapis-lazuli, la turquoise et le corail, mais il existe d’autres gemmes telles que le quartz rose, l’œil de tigre ou la pierre de lune.

Une attention particulière est accordée à l’éthique de fabrication des bijoux et pendentifs tibétains.

Aussi une attention particulière au respect du travail tant en termes d’environnement que de respect des personnes. Par conséquent, aucun enfant ou adulte n’est utilisé pour fabriquer les pendentifs tibétains.

Pendentifs tibétains … Pour la plupart des Tibétains et des résidents de pays, les objets sont le pont entre le monde spirituel et le monde matériel, juste le fait de trouver et d’utiliser de beaux objets est en soi un élément positif et sacré.

Au Tibet, pour fabriquer des bijoux l’utilisation de l’argent, le cuivre ou le laiton sont préférés, par contre l’or est généralement réservé à l’art religieux.

Histoire du pendentif tibétain

Dans le passé, les pierres semi-précieuses portées par les Tibétains étaient amenées par des Caravanes.

Le corail rose ou rouge vient de l’océan indien, le corail blanc vient de la mer de Chine, l’ambre teint vient de Sibérie et la maille turquoise vient d’Iran. Extrait du plateau Qinghai-Tibet, le corail de couleur pale et percé de trous.

Au Tibet, il y a aussi des sédiments et des pierres turquoise appelés zi, qui est une sorte d’agate veinée noire, considérée comme très précieuse. La plupart des gemmes sont symboliques et ont des pouvoirs bénéfiques. La turquoise est généralement associée au corail et symbolise la beauté, la richesse et une respiration importante.

Il est largement utilisé pour décorer des bijoux, mais aussi pour décorer des épées, des sacs à main, des reliques, des boîtes … Le corail a un effet protecteur, et les enfants le portent souvent sur leur cou ou leurs boucles d’oreilles.

Pendentifs tibétains: Porte-bonheur ou symbole religieux?

Dans le bouddhisme tibétain, les pratiquants et les moines utilisent de nombreux objets et symboles liés aux rituels et à la méditation.

Les gens ont toujours pensé que ces signes étaient de bon augure, mais il est nécessaire de connaître leur vraie signification … Chaque détail est important, car l’artiste a soigneusement considéré son travail avant de s’en rendre compte.

Sous l’influence de plusieurs courants religieux, en particulier, l’hindouisme, le Tibet a hérité des coutumes et de l’étiquette de ces pays depuis des centaines d’années.

Le panthéon du bouddhisme tantrique recense d’innombrables dieux, dans les religions populaires, les dieux sont vénérés, mais ils peuvent aussi être utilisés comme support de méditation.

Au Tibet, en général, la vie est contrôlée par la croyance aux dieux et le symbolisme lié à ces dieux.
En fait, dans un monastère bouddhiste tibétain, des objets rituels à forte signification symbolique sont placés sur une petite table devant le chef du clergé au plus haut niveau qui préside la cérémonie.

Fabrication de ces pendentifs

Ces pendentifs bouddhistes et hindous tibétains sont 100% fabriqués à la main par des artisans au Népal, au Tibet ou en Inde, et représentent les symboles des bouddhistes et des hindous, comme l’OM, le mantra bouddhiste tibétain OM Mani PADME Hum, le noeud sans fin, un signe de bon augure. Bouddhisme ou Astamangala, Dorje ou Vajra, Buddha Eye, Yin et Yang, Ganesh, Dieu hindou avec tête d’éléphant …)

Le Pendentif Tibetain est aussi un objets Rituels Tibétain, certains ont souvent une Triple signification :

Ils ont relié les trois principaux objets rituels dans les célébrations bouddhistes tibétaines ; Double Vajra, poignard rituel et trancheur spirituel. Il a une haute signification symbolique, qui évoque non seulement la force importante à maîtriser (souvent une lutte acharnée), la voie à suivre, mais évoque également la toute-puissance de l’essence éternelle de l’esprit d’éveil.

Les pendentifs les plus répondus sont les nœuds sans fin et les yeux de Bouddha.

NOEUD SANS FIN

Les nœuds sans fin ou les nœuds infinis font partie du symbole de bon augure du bouddhisme tibétain “Astamangara”. Il en existe huit types, et ils apparaissent souvent dans l’art tibétain.

Dans le bouddhisme, il représente la pensée du Bouddha et la combinaison de la compassion et de la sagesse, il représente également la réincarnation, un monde douloureux.

LES YEUX DE BOUDDHA

Le regard de Bouddha n’est ni tristes, ni joyeux, ni sévère. Ce n’est pas le regard qui juge ou qui exprime. C’est le regard qui voit, qui sait tout.

Pendentifs faits à la main par des orfèvres, ce sont donc souvent des bijoux uniques. Souvent une combinaison de bijoux en argent 925 (sterling) ou en argent tibétain avec des pierres précieuses.

Le plus bel ornement que l’on puisse rajouter à une chaîne en argent ouvragée est sans doute un pendentif tibétain en argent de qualité.